fb tw

Porter ton enfant

Le portage d’un bébé dans une écharpe est la façon la plus ancienne de porter un enfant et dans beaucoup de cultures et d’endroits du monde c’est une évidence. Le monde occidental a longtemps fait exception, mais les temps ont heureusement changé. Il est aujourd’hui commun de voir dans la rue des porte-bébés souples en coton. C’est devenu une méthode sûre et bien acceptée pour transporter votre bébé. En plus, c’est une merveilleuse façon de lui faire découvrir le monde qui l’entoure.
Le sentiment de sécurité, de chaleur, d’un environnement connu, tout près de maman ou de papa… c’est ce dont le bébé a le plus besoin après la naissance. Après avoir passé neuf mois au chaud dans le ventre de sa maman, le bébé continue à grandir et à devenir de plus en plus indépendant sur son chemin vers le monde. En portant votre bébé dès la naissance dans une écharpe de portage, vous l’aidez à découvrir le monde petit à petit.
Pendant que vous le portez tout contre vous, il est bercé à chaque pas que vous faites. Il peut toucher, sentir et découvrir, se reposer, dormir tout en se sentant protégé. Vous restez constamment liés, ce qui crée une base solide lui permettant ensuite de découvrir le monde à son tour. Votre présence rassurante est la base de l’équilibre émotionnel de votre bébé et l’aide à devenir indépendant plus rapidement. A partir de cet endroit sécurisant, il peut découvrir le monde qui l’entoure.
La confiance en soi des enfants portés est très importante, ils sont en général moins dépendants des autres. Nos écharpes de portage offrent cette chaleur et cette sécurité dont les bébés ont besoin, et bien plus que ça !

La faim de la peau
Dans l’utérus, le bébé est constamment nourri et bercé, tout en sécurité et au chaud, sentant les mouvements de leur mère. Les nouveau-nés ont toujours ce besoin d’être tout près de leurs parents et de sentir leur peau. Un bébé a ce qu’on appelle la « soif de la peau ». Lors du portage dans l’écharpe, votre bébé peut vous sentir, entendre le battement de votre cœur, sentir la chaleur de votre corps et vos mouvements. Ceci augmente la production d’ocytocine (aussi appelé « l’hormone du câlin ») chez la maman et le bébé, une hormone qui renforce le lien entre vous et votre enfant. Le bébé se sentira en sécurité et vous pourrez répondre aux mieux à ses besoins, par exemple quand il a faim. Une étude réalisée par Barr et Hunzuker de l’université Montréal Children’s Hospital montre que des bébés portés dans une écharpe sont plus calmes et pleurent beaucoup moins que d’autres bébés.
Une écharpe de portage peut également beaucoup aider des parents adoptifs et des parents ayant des difficultés à créer un lien naturel avec l’enfant. Plus vous portez le bébé sur vous, plus votre relation sera forte. Et bien évidemment l’écharpe est le moyen idéal pour le papa de créer ce lien intime avec son bébé. Dans l’écharpe le bébé découvre la voix du papa, son odeur et ses mouvements, pendant que celui-ci profite de cette nouvelle proximité.

Pour un meilleur développement émotionnel et social
Porté dans une écharpe de portage, le bébé participe dès sa naissance et très naturellement à la vie de famille. Bien protégé dans l’écharpe, le bébé absorbe les différentes stimulations de son entourage, tout en confiance. D’après une étude de Evelin Kirkilionis, une experte allemande de la biologie comportementale, le bébé arrive ainsi à bien structurer ces stimulations, à les mettre dans le bon contexte pour ensuite pouvoir y réagir. Le bon équilibre entre protection et
liberté est très sécurisant, le met en confiance et crée la base pour une bonne image de soi.

Motricité, équilibre et toucher
Dans la vie de tous les jours, le bébé avancera avec vous et dans les mêmes directions que vous. Comme vous le tenez en parfait équilibre, bébé prendra conscience de sa propre position parmi son entourage. Il développe ainsi un très bon sens de l’équilibre, pendant que le contact avec la peau stimulera le développement du toucher et de la motricité de votre bébé.

Pour un meilleur développement des hanches et du dos
Le portage de votre bébé dans une écharpe favorise le bon développement des hanches, car le bébé est assis dans une position la plus naturelle possible. Jusqu’à trois mois, vous porterez le bébé en position fœtale, dans laquelle il remonte les genoux naturellement (« en position grenouille »). A partir de trois mois, vous porterez le bébé avec les jambes à l’extérieur du tissu. En étant assis avec les jambes bien écartées, le dos légèrement arrondi et les genoux un peu plus haut que ses fesses, les hanches sont dans une position optimale pour le meilleur développement. Le portage en écharpe peut non seulement prévenir des problèmes de hanche, mais il peut également être utilisé afin de corriger les dysplasies déjà confirmées. Les bébés concernés seront portés sans la culotte thérapeutique dans l’écharpe (en déployant le tissu bien large entre les genoux) – le temps de portage dans l’écharpe sera ainsi compté comme temps de portage de la culotte thérapeutique. Pour de plus amples informations à ce sujet et avant de procéder à cette méthode veuillez consulter votre pédiatre ou ostéopathe.

Contre les coliques et les problèmes de reflux
Porter votre bébé en écharpe aide à soulager les coliques et les régurgitations. Installé dans l’écharpe en position fœtale, les jambes légèrement remontées et tout contre sa maman, les mouvements l’aideront à digérer, ce qui va faire diminuer naturellement les coliques. Etre porté dans l’écharpe est également bénéfique pour les bébés souffrant de reflux, car ils digèrent beaucoup mieux la nourriture dans cette position verticale. De plus, cette proximité des parents apaise énormément.

Allaiter dans l’écharpe partout – et sur demande
Avoir votre bébé tout contre vous stimule la lactation, ce qui fait de l’allaitement et du portage de parfaits alliés. C’est aussi la façon la plus naturelle pour bébé de démarrer sa vie.
Les avantages du portage et de l’allaitement se ressemblent beaucoup, c’est tout un « way of life ». Avec un peu d’expérience et d’entraînement, vous allez pouvoir allaiter votre bébé tout
discrètement pendant le portage, dès qu’il en aura envie. Vous resterez ainsi plus flexible et mobile pendant la période de l’allaitement.

Le porter dans la vie… les mains libres.
Pendant le portage, vos mains restent libres sans devoir interrompre le contact de peau avec votre bébé. Vous pouvez ainsi continuer à gérer votre quotidien ou vous occuper de vos autres enfants. Vous serez ainsi disponible pour tout le monde ! Restez toujours attentif au bien-être de votre bébé, le portage en écharpe sera ainsi la façon la plus naturelle et la plus sécurisante de porter votre bébé tout près de vous.

Même pour les enfants plus grands
L’écharpe ByKay peut être utilisée pour des enfants pesant jusqu’à 18 kg. Plus vous portez près de vous, plus le poids sera bien reparti sur vos épaules et le dos, ce qui vous permet de porter même un enfant plus âgé. Vous pouvez varier les positions de portage, le porter sur la hanche ou encore sur le dos. Tant que vous et votre enfant aimez ce portage et qu’il n’est pas trop lourd pour vous, vous pouvez profiter de l’écharpe.

Echarpe de portage ou poussette
Le côté pratique : une écharpe prend moins de place que la poussette et coûte beaucoup moins cher. Vous n’avez pas besoin de vous battre pour faire rentrer la poussette dans le coffre de la voiture ou encore dans le vestibule. Les promenades dans les bois, à la plage ou encore dans le centre commercial sont bien plus simples avec une écharpe de portage. Vous passerez facilement parmi les gens dans une rue commerçante et vous ne gênerez personne sur votre chemin… bien au contraire : on va vous regarder avec émotion et admiration porter cet enfant qui dort ou qui regarde paisiblement son entourage, se promenant avec un parent bien détendu et fier. Et vous avez les mains libres !
Avoir les deux : une écharpe de portage et une poussette peut être très pratique lorsque vous devez transporter deux enfants (du même âge ou d’âges rapprochés) : un dans l’écharpe, l’autre dans la poussette.

Littérature:
• Hunziker, U.A., Barr, R.G. (1986). Increased carrying reduces infant
crying: a randomized controlled trial.
• Kirkilionis, E. (1995). Wahrnehmen, erfahren und üben beim Körperkontakt.
Praxis der Psychomotorik.
• Kleintjes, S. and Broekhuijsen, M (2009) Borstvoeding.

Copyright © 2006 - 2014 ByKay.
Réalisation par System 4 WebShop